Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2008 > Expo Sophie Calle à la BNF (site Richelieu) “ Prenez soin de vous (...)

27 avril 2008
Didier Gualeni

Expo Sophie Calle à la BNF (site Richelieu) “ Prenez soin de vous ”

En 2004, Sophie Calle reçoit un email de rupture de la part d’un de ses amants. Elle demande à 107 femmes d’analyser ou d’interpréter ce texte.
Cette exposition se déroule dans la célèbre salle Labrouste, fermée au public depuis dix ans. Sophie Calle a représenté la France à Biennale de Venise en 2007 avec cette œuvre. La mise en scène est réalisée par Daniel Buren.

Le texte de l’email reçu par Sophie Calle


X-Sieve : Server Sieve 2.2
Date : 24 Apr 200419 : 13 : 35 + 0200
Subject :…
From : g.
To : Sophie calle
Sophie,
Cela fait un moment que je veux vous écrire et répondre à votre dernier mail. En même temps, il me semblait préférable de vous parler et de dire ce que j’ai à vous dire de vive voix.
Mais du moins cela sera-t-il écrit.
Comme vous l’avez vu, j’allais mal tous ces derniers temps. Comme si je ne me retrouvais plus dans ma propre existence. Une sorte d’angoisse terrible, contre laquelle je ne peux pas grand-chose, sinon aller de l’avant pour tenter de la prendre de vitesse, comme j’ai toujours fait.
Lorsque nous nous sommes rencontrés, vous aviez posé une condition : ne pas devenir la "quatrième". J’ai tenu cet engagement : cela fait des mois que j’ai cessé de voir les "autres", ne trouvant évidemment aucun moyen de les voir sans faire de vous l’une d’elles. Je croyais que cela suffirait, je croyais que vous aimer et que votre amour suffiraient pour que l’angoisse qui me pousse toujours à aller voir ailleurs et m’empêche à jamais d’être tranquille et sans doute simplement heureux et "généreux" se calmerait à votre contact et dans la certitude que l’amour que vous me portez était le plus bénéfique pour moi, le plus bénéfique que j’ai jamais connu, vous le savez. J’ai cru que L’écriture serait un remède, mon "intranquillité" s’y dissolvant pour vous retrouver. Mais non. C’est même devenu encore pire, je ne peux même pas vous dire dans quel état je me sens en moi-même. Alors, cette semaine, j’ai commencé à rappeler les "autres". Et je sais ce que cela veut dire pour moi et dans quel cycle cela va m’entraîner.
Je ne vous ai jamais menti et ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer. Il y avait une autre règle que vous aviez posée au début de notre histoire : le jour où nous cesserions d’être amants, me voir ne serait plus envisageable pour vous. Vous savez comme cette contrainte ne peut que me paraître désastreuse, injuste (alors que vous voyez toujours B., R.,…) et compréhensible (évidemment…) ; ainsi je ne pourrais jamais devenir votre ami.
Mais aujourd’hui, vous pouvez mesurer l’importance de ma décision au fait que je sois prêt à me plier à votre volonté, alors que ne plus vous voir ni vous parler ni saisir votre regard sur les choses et les êtres et votre douceur sur moi me manqueront infiniment.
Quoi qu’il arrive, sachez que je ne cesserai de vous aimer de cette manière qui fut la mienne dès que je vous ai connue et qui se prolongera en moi et, je le sais, ne mourra pas.
Mais aujourd’hui, ce serait la pire des mascarades que de maintenir une situation que vous savez aussi bien que moi devenue irrémédiable au regard même de cet amour que je vous porte et de celui que vous me portez et qui m’oblige encore à cette franchise envers vous, comme dernier gage de ce qui fut entre nous et restera unique.
J’aurais aimé que les choses tournent autrement.
Prenez soin de vous.
G.


Expo Sophie Calle à la BNF salle Labrouste - Photographie de Didier Gualeni


Expo Sophie Calle à la BNF salle Labrouste - Photographie de Didier Gualeni


Expo Sophie Calle à la BNF salle Labrouste - Photographie de Didier Gualeni


Quelques professions exercées par les 107 femmes qui interprètent le mail de rupture :
Médiatrice familiale
Correctrice
Juge
Avocate
Commissaire de police
Exégète talmudique
Philosophe morale
Experte des droits de la femme à l’ONU
Voyante
Officier traitant de la DGSE
Traductrice en langage SMS
Historienne du XVIIIe
Linguiste, Sémioticienne, Médiéviste
Latiniste
Joueuse d’échecs
Comptable
Ecrivain
Actrice
Chanteuse
Danseuse de Bharata Natyam
Fadiste
Criminologue
Chasseuse de têtes
Sexologue
Psychanalyste
Physicienne
Consultante en matière de savoir-vivre
Ethnométhodologue
Styliste
Diplomate
Clown
Journaliste
Maître d’Ikebana
Mère
Philologue
Cruciverbiste

A gauche, couverture du livre "Prenez soin de vous" paru aux Editions Actes Sud © Jean-Baptiste Mondino

Autres articles à propos de Sophie Calle.

- Expo à Beaubourg en 2004
- L’invité mystère de Grégoire Bouillier 2004

En savoir plus

Le site internet de la Bnf http://www.bnf.fr
Exposition du 26 mars au 8 juin 2008
Site Richelieu
Salle Labrouste 58 rue de Richelieu, 75002 Paris
Du mardi au samedi, de 10h à 20h
Dimanche de 12h à 20h
Nocturne le jeudi jusqu’à 22h
Fermeture lundi et le 1er mai
Entrée : 7 euros – Tarif réduit : 5 euros
Renseignements : 01 53 79 59 59

Commentaires

Répondre à cet article