Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2005 > Gianni Berengo Gardin en Photo poche

8 avril 2005
Didier Gualeni

Gianni Berengo Gardin en Photo poche

Le maître de la photo humaniste italienne est entré dans la collection "Photo Poche", d’Actes Sud. En 60 images, on découvre le langage de cet homme qui refuse le qualificatif d’artiste car il considère qu’il "enregistre uniquement ce qu’il voit, sans rien créer", et que c’est la réalité qui pose pour lui. Inlassablement il photographie les hommes et les femmes dans leur travail, dans leurs fêtes, dans leurs souffrances, dans leur vie. Réfractaire à la couleur, au flash, au pied photo, il ne veut pas entendre parler d’image numérique par crainte de manipulation.

Sa photo préférée est celle intitulée "En vaporetto". Elle met en scène dans un jeux subtil et complexe de reflets, des passagers dans un vaporetto. Il est amusant de noter que cette image a été recadrée car, à l’origine, elle était verticale : il s’agit selon lui de la seule exception à son principe de non recadrage de ses images. Voici un petit livre idéal pour découvrir ce maître si peu connu en France. Il reste encore quelques jours pour visiter la remarquable exposition qui se termine le 4 mai à la Maison européenne de la photographie. Un Portfolio lui est également consacré dans le n°158 S de Réponses Photo

Gianni Berengo Gardin est né le 10 octobre 1930 à Santa Margherita Ligure, près de Gênes. Après avoir vécu en Suisse, à Rome, à Paris et à Venise, il s’établit à Milan. Il s’intéresse à la photographie en 1954 et ses premières photographies de reportage sont publiées en 1954, dans Il Mondo de Mario Pannunzio, avec lequel il collabore jusqu’à 1965. Dès 1962 il consacre sa vie professionnelle à la photographie.
Pendant ces années il a collaboré avec les grands titres de la presse italienne et étrangère (Domus, Epoca, L’Espresso, Time, Stern, Harper’s, Réalités, Vogue, le Figaro, etc.) ; il a publié plus de 180 volumes photographiques et réalisé 70 expositions personnelles dans le monde entier.
En 1972 la revue Modern Photography le cite parmi les 32 World’s Top Photographers. En 1975 Cecil Beaton en parle dans son livre The magic image. The genius of photography from 1939 to the present day. En 1975 Bill Brandt le choisit pour l’exposition Twentieth Century Landscape photographs”au Victoria and Albert Museum de Londres. Il est le seul photographe cité par E.H. Gombrich dans son livre The image and the Eye (Oxford 1982). Il figure dans les collections de nombreux musées et fondations culturelles de prestige.

En savoir plus

Actes Sud (Editeur)
Gianni berengo gardin (Photographe)
Parution : 17/03/2005
13 x 1 x 19 cm, broché, 144 pages, 64 photos
ISBN : 2742754865
Prix : 12,80 euros

Commentaires

Répondre à cet article