Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2004 > Grégoire Bouillier - L’invité mystère

3 mai 2004
Didier Gualeni

Grégoire Bouillier - L’invité mystère

Un roman de 96 pages de Grégoire Bouillier. En quelques mots : un homme n’est pas remis du départ sa compagne, qui ne lui a pas donnée d’explication justifiant sa décision. Il se met à porter des sous-pulls à col roulé sans explication raisonnable...


Quatre ans plus tard elle l’appelle au téléphone pour lui demander d’être l’invité mystère d’une "artiste contemporaine", amie de son mari, Sophie Calle.
Cette femme invite chaque année le même nombre d’invité que son age plus un, l’invité mystère. Par ailleurs elle garde les cadeaux dans sa cave pour les exposer le jour venu. L’invité hésite sur la nature du cadeau et ce décide pour une bouteille de Margaux 1964. En se rendant à cette invitation une phrase prononcée par son ex-compagne extraite de "Madame Dalloway" roman de Virginia Woolf lui ouvre les yeux. Cela va lui permettre d’écrire son premier livre "Rapport sur moi" et de rencontrer à nouveau presque dix ans plus tard Sophie Calle.
C’est Bénédicte qui m’a passé ce livre sachant que j’avais vu Sophie Calle à son expo de Beaubourg. Cette expo qui m’a donné envie de mettre en place cette rubrique, dont Sophie Calle est "l’invitée" de la première page.
Ce qui m’a étonné c’est la référence au roman "Madame Dalloway" dont un film à été tiré par Stephen Daldry intitulé "les heures" Hours, que j’ai beaucoup apprécié. Ce livre m’a donné envie de revoir le film "Hours", de lire "Rapport sur moi".

- La critique de Bénédicte sur "avoir-alire"
- Critique sur le site de l’Express

Commentaires

Répondre à cet article