Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2004 > Rip Hopkins, les déplacés d’Ouzbékistan

6 novembre 2004
Didier Gualeni

Rip Hopkins, les déplacés d’Ouzbékistan

L’Ouzbékistan ancienne république soviétique, fut peuplée à coup de déportations sous Staline. Rip Hopkins s’est intéressé à l’état actuel de ces populations déplacées après l’effondrement de l’URSS. Il a rencontré et photographié des descendants issus de cette immigration forcée qui se retrouvent maintenant dans un entre-deux. Leur présence n’est plus désirée en Ouzbékistan et les liens avec leurs origines familiales ne sont plus que des traces à demi effacées. Son travail réalisé en 2002, sous le nom de « Home & Away », retrace ce reportage.

Ce qui frappe dans les images de ce reportage, ce sont les visages des personnes photographiées et les couleurs dominantes des photos. Les couleurs sont, vives, joyeuses, les visages des gens sont, boudeurs, tristes, mélancoliques. Ce mélange donne une tonalité, une ambiance bien particulière, d’hommes et de femmes en attente, en transit dans un pays exsangue.

Guzel a accompagné à la Gare du Nord son amie Olga, qui est sur le point de partir pour la Tatarie
© Rip Hopkins / Agence VU

Un livre est publié par Textuel sous le titre de "Déplacés". Gabriel Bauret en a écrit la préface.

Le photographe

Rip Hopkins est né le 1er janvier 1972 à Sheffield, Angleterre. En 1996, il a obtenu un diplôme de design industriel à l’E.N.S.C.I. (Ecole nationale supérieure de création industrielle, Paris). En collaboration avec Médecins sans frontières, il réalise des reportages photographiques et des documentaires sur les populations en danger du Sud Soudan, en Bosnie, au Libéria, en Ingouchie, et ailleurs. Il entre à l’agence VU en 1996. En 1997, il est lauréat de la bourse Mosaïque, du prix Kodak du jeune photo-reporter et de l’Observer Hodge Award. En 2000, il obtient la bourse de la fondation Hachette qui lui permet de réaliser une recherche photographique au Tadjikistan. C’est pour ce travail, Tadjikistan tissage, qu’il devient en 2002 lauréat de la Fondation CCF pour la photographie.

L’hôtesse a convaincu Alexey et Kulnazar, qui est capitaine de police, de se laisser photographier
© Rip Hopkins / Agence VU
Dina se déshabille rapidement, s’assoit sur le lit sans dire un mot, et attend l’arrivée de Mishel
© Rip Hopkins / Agence VU

- Photos de Rip Hopkins sur le site de l’Agence VU

En savoir plus

Informations pratiques

Home & Away de Rip Hopkins
Du 29 octobre au 27 novembre 2004
Galerie Camera Obscura
268, Boulevard Raspail, 75014 Paris
Ouvert de 14h à 19h du mardi au samedi, entrée gratuite
Tel : 01 45 45 67 08

Home & Away de Rip Hopkins
Du 01 décembre au 26 février 2005
Galerie Le Réverbère
38, rue de Burdeau 69001 Lyon
Tél / Fax : 04 72 00 06 72

Commentaires

Répondre à cet article