Youn Sun Nah

Publié le

Un soir de janvier au China Club, Youn arrive vers 23h00. Par la porte vitrée ou l’on peut lire sing song.

Nous l’attendons depuis une heure. Les verres sont vides, on mange des cacahuètes salées et cela donne soif.
Youn Sun Nah se met à chanter, la salle est bruyante, elle ferme les yeux.
Elle ne bouge presque pas derrière son pupitre, avec les doigts de sa main gauche elle mine un jeu de saxophone.

Une toute petite vidéo de qualité médiocre

Portfolio