www.gualeni.com

Youn Sun Nah

samedi 3 janvier 2004Didier Gualeni

Un soir de janvier au China Club, Youn arrive vers 23h00. Par la porte vitrée ou l’on peut lire sing song.

Nous l’attendons depuis une heure. Les verres sont vides, on mange des cacahuètes salées et cela donne soif.
Youn Sun Nah se met à chanter, la salle est bruyante, elle ferme les yeux.
Elle ne bouge presque pas derrière son pupitre, avec les doigts de sa main gauche elle mine un jeu de saxophone.

© Didier Gualeni
© Didier Gualeni
© Didier Gualeni
© Didier Gualeni

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)