La cité Frugès - Le Corbusier à Pessac

Publié le

On doit cette étonnante réalisation à un industriel bordelais, passionné d’architecture moderne, Henry Frugès. Son but était éminemment social puisqu’il voulait mettre à la portée de tous un habitat social de qualité. En 1929 cinquante maisons sont livrées. La cité est en rupture complète avec l’architecture bordelaise. Formes géométriques strictes, modules de cinq, béton travaillé à l’air comprimé et laissé brut, terrasses panoramiques, couleurs vives, rien de vraiment très classique dans une ville où l’on cultive surtout l’héritage du Siècle des Lumières. Source : www.bordeaux-tourisme.com
- Autres informations sur : www.sites-le-corbusier.org

<p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p> <p>(c) Didier Gualeni</p>