Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2006 > Don’t look

10 décembre 2006
Didier Gualeni

Don’t look

Voltaire à l’époque où la photographie n’existait pas déclarait : « La beauté n’est qu’un piège tendu par la nature à la raison ». Richard A Egli ne semble pas avoir perdu la raison car il nous présente un livre qui est un hommage à la beauté féminine.


Le nu est un sujet récurant de l’histoire de l’art. Des photographes comme Auguste Sander ou plus récemment comme Lucien Clergue, David Hamilton, Helmut Newton, Jeanloup Sieff ou Araki ont marqué l’histoire de la photographie à travers leurs représentations de la femme nue. Richard A Egli nous présente des images de studio en noir et blanc, le grain des photos s’accorde bien au velouté de la peau et met en évidence l’usage d’un appareil argentique et une très bonne maîtrise de l’éclairage. Richard A Egli ne révolutionne pas le genre, son travail est d’une veine classique.

L’originalité de sa démarche est d’avoir sollicité des danseuses comme modèle, des femmes dont l’exercice quotidien est de se mouvoir et de s’exposer. Elles ont une grâce naturelle, une aisance dans le mouvement, un corps musclé et une tendance à la maigreur que les poses accentuent parfois. La qualité des images sur fond neutre, liée à la qualité d’impression font croire un instant que cette beauté du corps est universelle et naturelle alors qu’une part croissante de la population passe dans les rangs de l’obésité. Aussi, il ne faut pas écouter le titre du livre qui nous dit « Don’t look » et inviter son regard à contempler les courbes toutes en douceur et la grace pudique qui font de ces images un éloge à la féminité.

© Richard A. Egli
© Richard A. Egli

En savoir plus


Don’t look
Marval (Editeur)
Richard A. Egli (Photographe) http://www.richardegli.com
Relié : 200 pages
Editeur : Marval (18 septembre 2006)
Langue : Français
ISBN : 2862343951
Prix : 59 euros

Commentaires

Répondre à cet article