Categories

Accueil > Articles : J’ai lu, j’ai vu > 2006 > Lys de cristal

4 juin 2006
Didier Gualeni

Lys de cristal

L’art du jardin est une spécialité qui s’apprécie in situ, chaque saison et chaque période de la journée présente la nature sous un visage différent. Pour en jouir pleinement, au moins trois sens sont mis en éveil, la vue, l’ouie, et l’odorat. Cette magie, on le comprendra, est bien difficile à retranscrire en photographie.

Jean-Baptiste Leroux c’est lancé dans ce défi depuis de nombreuses années. Il est l’une des références internationales en la matière et a, à son actif, une bibliographie impressionnante. On citera pour mémoire :
- Maroc. Les palais et jardins royaux (2004)
- Jardins hispano-mauresques (2003)
- Versailles, côté jardins (2002)
- Jardins de Versailles (2001)
- Jardins médiévaux (2000)
- Jardins à la française (1999), prix Redouté 2000 dumeilleur livre sur l’art des jardins et prix Eugène-Carrière de l’Académie française.
- Le château de Villandry (1999)
- Lumières de jardins (1998)
- Le bois des Moutiers (1998)
- Au fil de la Seine (1998)
- Châteaux de la Loire en panoramique (1998)
- Les jardins d’André Gide (1998)

Perspective - La cascade de Sceaux
© Jean-Baptiste Leroux

Sa spécialité, ici est encore plus pointue car dans cet ouvrage il ne présente que des images d’eau et de jardin qu’il a extrait de ses différents travaux. Dans les légendes des photos, on retrouve des mots aussi variés que : rivière, lac, étang, plan d’eau, bassin, cascade, chûte d’eau, fontaine, pour désigner ce monde liquide.
L’homme est absent de ces paysages, seules quelques statues viennent peupler ces instants de temps suspendu, comme ce philosophe de marbre qui a le doigt tendu vers un bassin où l’on voit s’agrandir un rond dans l’eau. On devine le photographe attendant en pleine nuit, l’éclair qui va zébrer le ciel du parc de Versailles et qui se reflétera dans le bassin du fer à cheval, éclatant la lumière dans des nuances de bleu et de vert. On l’imagine aussi dans le froid, au petit matin captant le givre dans un rayon de soleil levant qui vient détourer les statues de bronze du bassin des lézards à Versailles.
Jean-Baptiste Leroux sait faire ressortir le côté majestueux des paysages que des maîtres jardiniers ont imaginés, dessinés, réalisés, et qui, des siècles plus tard, ont su garder leur grandeur et leur originalité. Il est également à l’aise dans la nature à l’état sauvage, celle qui n’est pas mise en scène, comme les eaux limpides de Sovenfjord où le ciel chargé de nuages éphémères, vient se regarder comme dans un miroir. Au fil des pages, des textes et des poèmes notamment de Verlaine, Lamartine, Alfred de Musset et de Henri de Régnier viennent célébrer l’union du jardin et de l’eau.

En savoir plus


Lys de Cristal, Eaux & Jardins
Photographe : Jean-Baptiste Leroux
Editeur : Editions Les Météores
Présentation : 104 pages, reliure brochée
Format : 300 x 245 mm, avec rabats
Nombre d’exemplaires : 1000, disponibles sous film, à l’unité
Qualité : Papier Périgord, 170 grammes
Nombre de protos : 40 photographies en couleur
Préface : texte de Jean-Pierre Babelon, Membre de l’Institut
ISBN : 2952288038
Prix : 40 euros

Commentaires

Répondre à cet article